#Roissy de Tiffany Tavernier

Le prix du meilleur roman des lecteurs Points 2020 est lancé ! Roissy de Tiffany Tavernier ouvre le bal. Je ne saurais retransmettre la joie de découvrir dans sa boîte aux lettres pour la première fois, le colis des éditions points contenant le premier roman en lice pour ce prix ! Je me revois encore attendre le moment propice (rendant cet instant presque solennel), ouvrir le colis les yeux fermés, saisir le roman et compter jusqu’à trois pour découvrir enfin le premier livre sélectionné… Terminé il y a plusieurs jours déjà, je vous propose donc de découvre ici mon ressenti.

Roissy, Tiffany Tavernier. Sabine Wespieser éditeur, 2018. Editions Points, 2019.

Premières impressions à la découverte du roman

Je ne connais pas ce titre de même que je ne connais pas l’auteure ; Est-ce important ? Absolument pas. Au contraire, j’en suis très satisfaite ! D’une part, ma lecture sera dénuée de toute influence. D’autre part, l’une des raisons à avoir motivé mon dépôt de candidature en juin dernier est la volonté d’élargir mon horizon littéraire ; Aller vers des titres et des auteurs vers lesquels je ne me serais pas forcément tournée au premier abord, me laisser surprendre, me laisser guider…

Le titre m’interpelle ; Je n’ai aucune idée de quel peut être le sujet ! Après plusieurs suppositions (qui s’avéreront toutes très éloignées de la réalité), je me décide enfin à lire la quatrième de couverture ! Que dit-elle ?

« Marcher, toujours marcher pour ne pas être captée par les caméras de surveillance. Munie de sa valise, elle arpente inlassablement les couloirs de l’aérogare. Touristes affolés, hôtesses raffinées et hommes d’affaires pressés sont son seul refuge face à la peur qui l’assaille. Car depuis maintenant huit mois, elle ne possède ni mémoire, ni passé. Elle est une indécelable, et Roissy est devenu son foyer. »

Cette quatrième de couverture me laisse perplexe. La promesse est loin d’être inintéressante mais tout d’abord, elle me rappelle un film dont je ne me rappelle plus le titre avec pour tête d’affiche le grand Tom Hanks. Après recherche, il s’agit du film Le terminal réalisé par Steven Spielberg. Aie ! C’est désormais raté pour une lecture dénuée de toute influence. D’autre part, s’il est une chose (parmi tant d’autres) que j’aime en littérature, c’est entrer dans l’esprit d’un personnage et le sonder jusqu’au tréfond de son âme. Avec une quatrième de couverture telle que celle-ci, j’ai bien l’impression que c’est l’exercice proposé ici. Hors c’est un exercice difficile… Ça passe ou ça casse ! Mais passons. J’ai été sélectionnée pour faire partie des 30 lecteurs qui composent le jury 🤗 ! Au diable mes a priori !

Je débute ainsi ma lecture très enthousiaste. Un enthousiasme qui, je le crains, est bien vite retombé.

J’ai loupé mon vol et je vous dit pourquoi

Je tiens à rappeler, que nous avons chacun notre sensibilité et que cet avis ne reflète que le mien. Je ne déconseillerai jamais un roman sous le seul prétexte que je ne l’ai pas aimé.

Tout d’abord le décor ! Je ne me suis pas sentie à l’aise du tout dans ce Roissy : trop de monde, trop de vas-et-viens, trop vaste, trop bruyant… J’avais envie de m’évader, d’en sortir. Ce décor, c’est tout ce que je fuis dans la vraie vie ! Bien sur, c’est très personnel et je ne peux d’ailleurs que reconnaître le talent de l’auteure à l’avoir si bien retranscrit et à lui avoir si bien donné vie !

Ensuite, les personnages ! Ils ne sont pas inintéressants, bien au contraire. Mais ils ne sont pas suffisamment aboutis. J’aurais aimé en apprendre davantage. J’aurais aimé plus de confessions de la narratrice sur ses sentiments, sur son état d’esprit. Le peu qui nous est livré ne m’a clairement pas suffit !

Puis l’intrigue ! Certes, nous ne lisons pas ce roman dans la catégorie polar, mais il existe bien une intrigue. En lisant la quatrième de couverture, vous comprendrez qu’on ait envie de découvrir qui est notre narratrice, ainsi que les raisons de sa perte de la mémoire. De savoir où tout cela va la conduire… Le récit n’a pas répondu à toutes mes interrogations mais ce n’est pas ce qui m’a le plus gênée car j’ai bien compris que l’auteure souhaitait traduire et retranscrire ce flou dans lequel se trouve le personnage principal et ce mystère qui l’entoure. Ce qui m’a le plus gênée et pour dire les choses simplement, c’est qu’à aucun moment je n’ai eu envie d’en savoir davantage sur le fin mot de l’histoire. Rien dans le récit ne me donnait envie de tourner les pages, pas même les indices distillés au compte goutte tout au long du récit… Je suis dure, je le sais et je n’aime d’ailleurs pas du tout cela ! mais je vous ai promis la plus grande honnêteté.

Enfin, le style narratif ! J’aime quand, comme pour ce roman, l’auteur écrit à la première personne. Ce que j’ai moins aimé, c’est l’intrusion dans le récit de spots publicitaires, ceux que la narratrice entend ou lis au fur et à mesure de son avancée et que j’ai trouvé sans intérêt… De même lorsqu’un des personnages de l’histoire lui confie un carnet afin qu’elle lise et corrige ses écrits. On lit en même temps qu’elle les pages de ce carnet et je n’y ai vu aucun intérêt, pas même pour en apprendre davantage sur son auteur. Le récit est court, à peine plus de 200p, pourtant, j’ai eu le sentiment de n’en voir jamais le bout…

Le mot pour conclure

Je me suis cruellement ennuyée à la lecture de ce roman. Je n’ai apprécié ni l’intrigue, ni le lieu où elle se déroule, ni ses personnages. J’ai trouvé l’ensemble décousu, manquant de liant mais surtout, il m’a manqué de la profondeur. Je termine cette lecture avec le sentiment d’un récit inabouti.

Volontairement, je n’ai pas encore lu les retours de mes partenaires de jury. Je voulais d’abord retranscrire mon ressenti avant de lire celui des autres, toujours dans une recherche de non influence. Je suis convaincue qu’il y aura parmi nous des convaincus, des partagés, et des avis plus tranchés tel que le mien. J’ai hâte d’échanger avec eux sur ce récit, d’en débattre pour pourquoi pas, voir ce roman avec un autre œil, et bien sur, j’ai hâte de découvrir la suite de la sélection 😉 !

2 commentaires sur “#Roissy de Tiffany Tavernier

  1. Ta franchise a le mérite de donner envi de lire ce bouquin juste pour vérifier ce que tu en pense, car toi et moi, parfois on c pas pourquoi mais toi n aime pas et moi j adore ♥.
    Next
    Vivement le prochain
    Xoxo

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis ravie d’avoir titillé ta curiosité. C’est pour cette raison que j’essaie de développer les points qui m’ont déplu. Ce qui me déplaît peut peut être ce qui plaît à d’autres comme ici l’environnement du récit… Toi et moi on se rejoint souvent… parfois non ce qui donne naissance à de fabuleux débats ! J’adore quand nous ne sommes pas d’accord 😘 !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s